Rédiger une offre d'emploi complète et efficace en pharmacie

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment rédiger une offre d’emploi, complète, efficace et qui puisse attirer les candidats.

Il est en effet important de ne pas négliger cette première étape du recrutement.

Pour cela vous devez réussir à personnaliser votre offre d’emploi pour que les candidats puissent se projeter dans votre pharmacie.

Et ne l’oubliez pas, eux aussi choisissent, particulièrement en période de tension sur le marché de l’emploi.

Nous allons donc voir comment faire en 3 étapes.

Nous étudierons aussi les erreurs à ne pas commettre et ouvrirons le sujet des opportunités en cas de difficultés à recruter.

 

Pour ceux qui préfèrent le format vidéo, retrouvez ce contenu ici : Rédiger une offre d'emploi complète et efficace !

 NB : les parties "Attention aux pièges" et "Vous n'arrivez toujours pas à recruter" ne sont pas dans la vidéo 😉

 

La présentation de votre pharmacie

Le candidat doit pouvoir se projeter sur son futur lieu de travail. Il doit pouvoir le comprendre.

Vous devez donc le renseigner sur un certain nombre de choses :

  • la typologie de votre pharmacie (taille, superficie, environnement, etc.),
  • le nombre de salariés qui y travaillent,
  • vos spécialisations si vous en avez (orthopédie, homéopathie, naturopathie, vaccination, la proximité d’un hôpital, etc.),
  • votre groupement, qui peut aussi illustrer un positionnement de votre pharmacie,
  • peut-être également votre vision de la pharmacie.

 

Mentionnez ces informations. C’est important. Autant attirer dès le départ des candidats qui vont avoir une appétence particulière avec le positionnement de votre pharmacie.

Prenons 2 exemples extrêmes : 

Certains candidats vont plutôt être intéressés par un exercice au sein d’une petite pharmacie de ville ou en milieu rural, alors que d’autres préfèreront les très grandes officines où le conseil en para et en dermo-cosmétique prend une place importante.

 

Les missions du futur collaborateur.

Après avoir décrit votre entreprise, il faut maintenant préciser les missions que vous souhaitez attribuer à votre futur collaborateur.

En effet, vous devez expliquer ce que vous allez attendre de lui et quelles vont être les tâches qu’il va devoir effectuer.

  • Est-ce un collaborateur qui va être dédié à 100% au comptoir ?
  • Est-ce au contraire quelqu’un qui aura un rôle polyvalent au sein de votre officine ?
  • Allez-vous lui déléguer certaines responsabilités ? Comme la gestion de certains laboratoires par exemple ?
  • Avez-vous des attentes particulières ? Appétence pour l’orthopédie, la naturopathie, ou autres ?
  • Cherchez-vous un profil qui puisse gérer vos réseaux sociaux ? Ou qui soit force de proposition pour vous aider dans des domaines que vous n’affectionnez pas ?

 

Si vous n’avez pas d’attente particulière sur le savoir-faire et que vous préférez effectuer un recrutement sur le savoir-être. Dites-le également :

« Poste ouvert à différents types de profils. Vous avez des compétences et souhaitez les exprimer au sein de notre pharmacie ? Notre exercice est suffisamment varié pour que vous puissiez trouver votre place. » (Exemple à adapter bien entendu).

 

Les attentes des candidats

Dernier point important à incorporer dans votre offre d’emploi : les attentes des candidats.

Nous pouvons en lister 4 principales :

  • les conditions de travail,
  • l’équilibre vie pro / vie perso,
  • la rémunération,
  • les responsabilités accordées.

 

Mettez-vous à la place des candidats, surtout en période de tension sur le marché de l’emploi. Incorporez dans votre offre, des réponses à ces différentes attentes si elles sont en place au sein de votre officine.

Nous pouvons en citer quelques-unes. La liste n’est bien entendu pas exhaustive.

 

Conditions de travail 

  • Disposez- vous d’une salle de repos ?
  • Comment est-elle aménagée ?
  • Les collaborateurs peuvent-ils prendre leur pause-déjeuner au sein de la pharmacie ?
  • Ont-ils de quoi réchauffer un plat ?
  • Ont-ils la possibilité de s'asseoir sur des sièges assis-debout au comptoir ?
  • Avez-vous une douche pour ceux qui voudraient faire du sport le midi ?
  • Organisez-vous des animations pour la cohésion d’équipe ?

 

Equilibre vie pro / vie perso

  • Votre équipe dispose-t-elle d’horaires aménagés ?
  • Travail sur 4 jours ?
  • Possibilité de faire des journées continues ?

 

La rémunération

  • Quelle est votre politique au niveau des salaires ?
  • Avez-vous mis en place un système de rémunération / gratifications en plus du salaire de base ?
  • 13ème mois ?
  • Ticket-restaurant ?
  • Challenge individuel ? d’équipe ?
  • Intéressement – participation ?

 

Les responsabilités accordées

  • Déléguez-vous la gestion de certains laboratoires / gammes ?
  • Cherchez-vous une personne qui soit votre bras droit et puisse faire l’interface entre vous et l’équipe ?
  • Un responsable de la réception ? Du merchandising ? Des Réseaux sociaux ? etc.
  • Un responsable du bien-être au sein de l’équipe ?

 

Et oui, n’hésitez pas innover et à vous inspirer de ce qui se passe dans d’autres secteurs où l’on peut rencontrer des happiness manager par exemple. C’est un exemple parmi d’autres.

 

Attention aux pièges 

Il est important de tenir compte de l’équipe qui est déjà en place et de ne pas faire n’importe quoi au risque de la déstabiliser.

Salaires et autres avantages 

 il est indispensable d’être juste entre vos différents collaborateurs.

Par exemple, si vous accordez un coefficient important à un nouveau collaborateur et que l’écart n’est pas justifié vis-à-vis des autres (ancienneté et/ou compétences) alors il faut envisager de réaligner les salaires de l’équipe à court ou moyen terme.

La communication est importante, ne pensez pas que ces informations resteront inconnues des salariés.

Si vous êtes dans l'impasse, il peut être judicieux d'expliquer pourquoi vous estimez important de devoir embaucher un nouveau salarié avec cet écart de salaire. Le but étant aussi de soulager l'équipe et de faire en sorte que tout le monde puisse avoir des conditions de travail acceptables. Sans oublier de mentionner le fait que vous êtes bien entendu au fait des écarts de salaires et que vous ferez en sorte de régulariser la situation pour qu'elle soit juste au niveau de l'équipe.

 

La gestion des plannings

Le risque est le même que sur le sujet des salaires. Attention à l’équité entre tous. Ne perdez pas des bons éléments pour des causes de jalousie.

 

Survendre votre offre d’emploi.

Soyez factuel et juste.  Ne dites pas des choses qui ne correspondent pas à votre pharmacie.

 

👉 Prendre le temps de la réflexion sur tous ces points est un bon exercice managérial.

Nous avons bien entendu conscience qu’en tant que titulaire votre temps est compté et que vous devez être partout en même temps. Cependant, se poser sur ces sujets peut aussi vous aider à repenser votre management d’équipe. N’oubliez pas qu’un collaborateur heureux et épanoui dans son travail restera plus longtemps dans votre pharmacie et s’investira davantage.

 

 Vous n’arrivez toujours pas à recruter ?

 Ne restez pas bloqué sur un profil particulier ou un diplôme particulier (si bien entendu la situation le permet).

Prenons quelques exemples :

👉 Vous cherchez un préparateur à temps plein pour un CDD de 6 mois et vous ne trouvez pas. Vous êtes en difficulté car il manque cruellement une personne au sein de la pharmacie.

Avez-vous pensé à embaucher un préparateur ou un pharmacien à temps partiel ?

La solution en terme d’horaire ne sera certes pas idéale mais vous allez peut-être trouver un pharmacien à mi-temps, dont le coût sera supportable par votre entreprise. Vous soulagerez également un peu l’équipe.

Déposez alors 2 offres d’emploi en ouvrant les possibilités.

 

👉 Vous ne trouvez pas de préparateur ou de pharmacien ?

Vous remplissez les exigences au niveau du ratio diplôme pharmacien et CA de la pharmacie.

Avez-vous envisagé d’embaucher un profil qui n’est ni préparateur, ni pharmacien ?

Les possibilités sont très nombreuses.

Faites en sorte, par exemple, d’avoir une personne qui puisse gérer toutes vos réceptions (direct et grossiste). Vous gagnerez ainsi du temps « pharmaceutique ». Faites en sorte que les commandes grossistes soient réceptionnées et rangées dès l’ouverture de la pharmacie. Votre personnel « pharmaceutique » pourra ainsi se consacrer au comptoir et à votre patientèle. Vous éviterez aussi le temps perdu à aller chercher les promis dans la caisse du grossiste qui n’est pas encore déballée et rangée.

 

Vous avez des questions sur ce point ? Sur des idées de réorganisation ? N’hésitez-pas à nous questionner.


 

Commentaires (0)


Il n'y a pas de commentaires pour le moment.
Seul votre prénom sera affiché sur le commentaire

Conformément au RGPD, vous pouvez choisir les cookies utilisés sur le présent site-internet.