Publié le : 17 mars 2023 - Modifié le : 28 mars 2023

Convention collective de la pharmacie d’officine

La convention collective de la pharmacie d’officine adapte les règles du code du travail aux situations particulières de la pharmacie d’officine. 💊

Tous les salariés travaillant en pharmacie sont donc concernés par celle-ci :

  • pharmacien,
  • préparateur en pharmacie,
  • étudiant,
  • alternant,
  • employé polyvalent,
  • etc.

Vous trouverez ci-dessous les différentes catégories de sujets abordés dans la convention collective de la pharmacie d’officine. Nous avons rédigé divers articles pour vous aider dans sa compréhension. 💡

Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez, consulter directement la convention collective de la pharmacie d’officine sur le site Legifrance.

 

Salaire et primes en pharmacie

 

Les salaires en pharmacie sont soumis à certaines règles.

Tous les ans, les partenaires sociaux se réunissent pour négocier la valeur du point conventionnel et le montant de la prime de blouse.

Le point conventionnel associé aux coefficients des grilles salariales permet ensuite de calculer les salaires bruts. 💶

 

Les salaires en pharmacie

Les grilles des salaires en pharmacie permettent de fixer les rémunérations minimales en fonctions :

  • des années de pratique professionnelle,
  • de notions d’encadrement,
  • ou de compétences.

Pharmacien, préparateur en pharmacie et tous les autres métiers sont concernés.

 

La prime de blouse ou prime d’équipement 🥼

La prime de blouse est également négociée tous les ans au même moment que la valeur du point.

Pour 2023, elle est de 80 € brut. Cette prime est obligatoire et est annuelle. Elle n'est pas réservée au pharmacien ou au préparateur en pharmacie. Elle s'adresse à toutes les personnes en contrat depuis plus de 12 mois dans l'officine. Que vous soyez en CDI ou en CDD. Elle doit être entièrement versée au plus tard le 31 octobre de chaque année civile.

 

Les primes en pharmacie

La rémunération d’un salarié inclut également d’autres primes qui peuvent être attribuées en pharmacie d’officine.

Les plus connues sont :

  • la prime de blouse, vue juste avant,
  • la prime d'ancienneté, qui se débloque si vous restez plus de 3 ans dans la même officine. Elle augmente ensuite tous les 3 ans.

Mais il en existe d'autres. Nous pouvons citer :

  • la prime de précarité (fin de CDD),
  • la prime de travail en sous-sol,
  • la prime tutorale,
  • la prime de remplacement du titulaire,
  • la prime préparateur en pharmacie titulaire du CQP produits cosmétiques et d'hygiène,
  • et d'autres

Retrouver le détail dans l'article cité plus haut. 👆

 

L'emploi en pharmacie d'officine

Divers métiers cohabitent au sein des officines :

  • pharmacien,
  • préparateur en pharmacie,
  • étudiant,
  • alternant préparateur,
  • employé polyvalent,
  • secrétaire,
  • conseillère en dermocosmétique,
  • rayonniste,
  • gestionnaire de stock,
  • etc.

 

Cadres, assimilés cadres ou non cadres ?

Les pharmaciens ont tous un statut cadre en pharmacie. D'autres salariés non pharmaciens peuvent également avoir ce statut. Etre cadre dans une entreprise signifie que vous possédez soit une formation supérieure ou une expérience reconnue équivalente. Vous pouvez aussi exercer des fonctions avec un niveau de responsabilités élevées et/ou d'encadrement d'autres salariés.

La rémunération des cadres en pharmacie commence au coefficient 400.

Le préparateur en pharmacie peut prétendre à un statut assimilé cadre. Il correspond au coefficient 330 de la grille des salaires. Cet échelon ne s'atteint pas automatiquement après plusieurs années de pratique professionnelle. Il présente 2 principaux avantages en dehors de la rémunération :

  • bénéficier du régime de prévoyance des cadres,
  • bénéficier d'avantages pour le calcul de la retraite.

 

Temps plein ou temps partiel ?

Vous pouvez bien entendu travailler à temps plein ou opter pour un contrat de travail à temps partiel. Dans ce cas, diverses règles s’appliquent comme la durée minimale de travail à temps partiel.

Dans le code du travail, la durée minimale pour un temps partiel est de 24 heures par semaine.

La convention collective de la pharmacie d’officine baisse cette durée minimale à 16 heures par semaine.

On notera également qu’un salarié peut demander une durée de travail hebdomadaire inférieure.

La durée minimale des contrats de travail de étudiants de moins de 26 ans est aussi différente. Les horaires, les jours et le temps de travail s'adaptant à leurs études.

 

La période d'essai en pharmacie

Tout contrat de travail commence par une période d’essai. 🕰️

Cette période d’essai varie en fonction du contrat (CDI ou CDD) mais aussi de votre statut cadre ou non cadre.

Il existe certains cas particuliers comme les successions de contrat de travail, les missions d’intérim ou les stages permettant de réduire la période d’essai.

🔴 Point important : "la période d'essai ne se présume pas". Vous retrouvez cette mention dans la convention collective de la pharmacie. Qu'est-ce que cela veut dire ? Si le contrat de travail ne fait pas mention de période d'essai, alors il n'y en a pas.

Les salariés non cadres ou assimilés cadres ont une durée maximale de période d'essai fixée à 2 mois pour un CDI.

Quant aux cadres, la durée maximale est de 4 mois dans le cas d'un CDI.

Pour les CDD, la durée maximale de la période d'essai est fixée à 1 jour par semaine de contrat. Si le contrat est inférieur ou égal à 6 mois, alors la période d'essai se limite à maximum une semaine. Si le CDD fait plus de 6 mois, alors la période d'essai sera d'un mois.

 

Les heures supplémentaires et les heures complémentaires

On parle d'heures supplémentaires pour les temps plein et d'heures complémentaires pour les temps partiels.

Les heures supplémentaires, donc au-delà des 35 heures, donnent droit à une majoration de salaire :

  • 25 % pour les 8 premières heures supplémentaires
  • 50 % pour les heures supplémentaires au-delà de la 8ème.

NB : les heures supplémentaires se décomptent à la semaine. Plus de détails et des exemples dans notre article. 👆

les heures complémentaires sont elles majorées de 15%. Par contre, elles ne peuvent pas dépasser plus de 10% de la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail prévue dans le contrat du salarié.

Les heures supplémentaires peuvent être remplacées par un repos compensateur dans certains cas. Ce n'est pas le cas des heures complémentaires.

 

Le service de garde en pharmacie

Les gardes en pharmacie sont un moment à part entière dans l'activité d'une officine. Elles sont généralement effectuées par le pharmacien titulaire. Mais les salariés peuvent aussi être concernés.

En effet, un titulaire peut demander / proposer à un pharmacien adjoint de le remplacer pour un service de garde.

Il peut aussi demander à un préparateur ou une préparatrice en pharmacie de l'aider pendant les gardes.

La convention collective de la pharmacie d'officine précise les rémunérations des salariés lorsqu'ils participent à un service de garde.

Les conditions d'un service de garde sont variables. Il en existe en effet 2 types : 

  • service de garde à volets ouverts,
  • service de garde à volets fermés.

Enfin le jour et le moment où la garde est effectuée ont une incidence sur la rémunération des salariés. 

En effet, la rémunération est différente si le salarié travaille : 

  • un jour ouvrable,
  • un dimanche ou un jour férié, 
  • ou le 1er mai.

Le sujet est complexe et nous avons donc fait un article traitant de la rémunération d'une garde en pharmacie. 🌆 

 

Les congés en pharmacie d'officine

 

Les congés payés

Comment sont calculés les congés payés en pharmacie ? 🏖️

Tous les salariés d'une officine, pharmacien, préparateur en pharmacie et les autres disposent de 5 semaines de congés payés par an. Ils se cumulent à raison de 2,5 jours ouvrables par mois. Ce qui nous donne 30 jours ouvrables sur une année complète.

Les congés s'acquièrent entre le 1er juin de l'année précédente et le 31 mai de l'année en cours.

Ils se posent sur la période du 1er mai de l’année en cours au 30 avril de l’année suivante.

Vous souhaitez en savoir plus ? RDV sur notre article sur les congés payés. 👆

Vous y découvrirez :

  • Comment sont calculés les congés payés ?
  • Qu'est-ce qu'un jour ouvrable ?
  • Que sont les jours de fractionnement ?
  • Quelle est l'indemnité de congés payés ?

 

Les autres congés

Il existe d'autres congés accessibles au pharmacien, au préparateur en pharmacie ou à un salarié d'une officine.

A savoir par exemple : les congés maternité, paternité, parental mais aussi congés pour enfant malade.

 

Le congé maternité. 🤰

Sa durée est de 16 semaines. 6 semaines avant et 10 semaines après l'accouchement.

Le congé paternité. 👨‍🍼

Il peut être pris dans les 6 mois suivant l'accouchement. Sa durée varie de 29 à 32 jours calendaires en fonction du nombre d'enfants attendus.

Le congé parental. 👶

Il est à destination de la mère ou du père. Il faut avoir minimum un an d'ancienneté dans l'entreprise pour en bénéficier.

Sa durée est d'un an et peut être renouvelée à 2 reprises. Ce congé n'est pas rémunéré.

 

Dans notre article dédié 👆, nous parlons également des absences pendant la grossesse mais aussi des ruptures de contrat de travail durant cette période.

 

Le congé pour enfant malade. 🤒

Ce congé est non rémunéré et d'une durée maximale de 3 jours par an. Il peut monter à 5 jours par an si l'enfant est âgé de moins d'un an ou si le salarié a 3 enfants à charge.

 

Santé, sécurité et conditions de travail

 

Durée de travail, temps de repos et travail de nuit

De nombreuses règles encadrent le temps de travail en entreprise. Regardons ce que cela donne pour la convention collective de l'officine.

La durée quotidienne maximale de travail ne peut dépasser les 10 heures, avec une amplitude maximale de 12 heures.

La durée hebdomadaire maximale est de 46 heures. Sur une période de 12 semaines consécutives, la durée moyenne hebdomadaire est quant à elle de 44 heures.

6 heures de travail continu donne droit à une pause de 20 minutes consécutives. Ce temps de pause peut être accordé par anticipation.

 

Passons au temps de repos du pharmacien, du préparateur en pharmacie et des autres salariés.

Repos quotidien : sur une journée de 24 h, tout salarié bénéficie d’un repos d’une durée minimale de 11 heures consécutives. 🛏️💤

Repos hebdomadaire : il doit être d'une durée consécutive de 36 heures.

 

Enfin parlons du cas particulier du travail de nuit. 🌙

En effet, certaines pharmacies ont des amplitudes assez importantes. Les pharmaciens et préparateurs en pharmacie peuvent donc bénéficier d'une majoration dès 20h :

  • De 20 h à 22 h, elle est de 20 %
  • De 22 h à 5 h, elle est de 40 %
  • De 5 h à 8 h, elle de 20 %

Vous souhaitez des détails et des exemples sur ces différents points ? Découvrez notre article : durées de travail, temps de repos et travail de nuit en pharmacie d’officine.

 

L'arrêt de travail

Il doit être communiqué à l'employeur, pharmacien titulaire, dans les 3 jours à compter du premier jour d'absence.

3 jours de carence sont observés pour tous les collaborateurs. Les indemnités journalières sont versées après déduction de ces 3 jours.

Le montant des indemnités varie en fonction de plusieurs critères :

  • Le statut de l’employé : cadre, assimilé cadre, non cadre
  • Son ancienneté : moins ou plus d’un an, plus de 3 ans, etc.
  • Du coefficient de rémunération

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article sur les règles de l'arrêt de travail en pharmacie d'officine.

 

Le départ de l'entreprise

 

Le départ d'une entreprise peut se faire de différentes manières et doit respecter un certain nombre de règles que nous expliquons ici : rupture de contrat de travail en pharmacie d’officine : les différents moyens.

 

La démission

Elle permet à un salarié de mettre fin à contrat de travail à durée indéterminée.

Le pharmacien, préparateur en pharmacie ou tout autre salarié doit envoyer une lettre recommandée avec avis de réception ou remettre en main propre sa lettre de démission.

A réception, un préavis démarre. Il est d'un mois pour les salariés non cadres et de 3 mois pour les cadres.

 

Le licenciement

Il permet au pharmacien titulaire de mettre fin au contrat de travail.

Il existe 2 type de licenciement :

  • Le licenciement pour motif personnel
  • Le licenciement pour motif économique

La procédure de licenciement se déroule en 6 étapes qui doivent être respectées, au risque d'arriver à la 7ème.

  • Étape 1 : La convocation du salarié à l’entretien préalable à sanction
  • Étape 2 : L’entretien préalable
  • Étape 3 : La lettre de licenciement
  • Étape 4 : Les précisions sur le motif de licenciement
  • Étape 5 : Le préavis
  • Étape 6 : La fin du contrat
  • Étape 7 : Contestation du licenciement

Le licenciement, sauf pour faute grave ou lourde, donne droit à des indemnités qui sont prévues dans la convention collective de la pharmacie.

Retrouvez les détails dans notre article spécifique mentionné plus haut. 👆

 

La rupture conventionnelle

Elle permet à un employé et au pharmacien titulaire de convenir d’un commun accord des conditions de la fin du contrat de travail à durée indéterminée qui les lie.

Seuls les CDI sont éligibles à une rupture conventionnelle.

La rupture conventionnelle permet au pharmacien adjoint, au préparateur en pharmacie ou à tout autre employé de prétendre à l'allocation chômage.

La mise en place d'une rupture conventionnelle doit respecter une procédure que nous détaillons ici.

👉 Rupture conventionnelle en pharmacie d’officine : 5 questions pour tout comprendre

Enfin la rupture conventionnelle, comme le licenciement, donne droit à des indemnités qui sont calculées selon la même méthode.

Vous pouvez d'ailleurs utiliser ce simulateur de calcul des indemnités de rupture conventionnelle.

 

 

Voilà, vous avez maintenant connaissance de beaucoup d'informations sur la convention collective de la pharmacie d'officine.

Vous l'aurez compris, il n'y a pas de convention collective du pharmacien, ni de convention collective du préparateur en pharmacie. Ce sont les mêmes. 😉

Commentaires (14)


Anne le 30/05/2024

Préparatrice en pharmacie sous CDD de 3 mois depuis le "2 mai" sans doute pour ne pas payer le 1er chômé et payé ... on me déduit l'ensemble des fériés de mai sous prétexte que mon ancienneté dans l'entreprise est inférieure à 3 mois.
N'ayant jamais connue ce cas de figure et ancienne dans la profession, il me semble que la convention collective de pharmacie d'officine ne dit rien sur la question.
Pouvez-vous me donner une explication et que faire lorsque l'on enchaîne les CDD sans jamais avoir subi ce genre de désagrément.
Merci pour votre retour


Réponse de Mélanie le 30/05/2024 Team Officine

Bonjour,

Voici un extrait de la Convention Collective de la Pharmacie d'Officine :
"6.   Jours fériés

À défaut d'accord d'entreprise, le pharmacien titulaire décide unilatéralement des jours fériés chômés.

Le chômage des jours fériés ne peut entraîner aucune perte de salaire pour les salariés totalisant au moins 3 mois d'ancienneté dans l'entreprise.

La coïncidence de 1 jour férié chômé avec 1 jour habituellement non travaillé par le salarié, de même que la coïncidence de 2 jours fériés chômés, ne donne droit ni à indemnisation supplémentaire, ni à repos compensateur.

Sans préjudice de la faculté de l'employeur de faire récupérer les heures non travaillées en raison de l'attribution d'un pont tel que défini par le code du travail, les heures de travail perdues par suite du chômage des jours fériés ne donnent pas lieu à récupération.

En cas de travail à l'officine 1 jour férié autre que le 1er Mai, le salarié bénéficie, en plus du salaire correspondant au travail effectué compris, le cas échéant, dans son salaire mensualisé, d'un repos compensateur de même durée dont les modalités sont définies d'un commun accord entre l'employeur et le salarié. Ces dispositions s'appliquent sans préjudice des règles relatives à l'indemnisation des salariés qui participent aux services de garde ou d'urgence.

Le 1er Mai est chômé, sauf dans l'hypothèse où l'officine participe au service de garde. Dans ce cas, les salariés occupés ce jour-là bénéficient du régime d'indemnisation applicable en cas de service de garde ou d'urgence. (3)

Voici le lien https://www.legifrance.gouv.fr/conv_coll/article/KALIARTI000041761329

Nous espérons avoir pu vous aider et nous vous souhaitons une bonne fin de journée.


Anne le 29/05/2024

Bonjour,
J'ai fait 7h d'heures supplémentaires au mois de mai. Le titulaire ne m'a pas payé ces heures mais il a décompté la journée de solidarité sans m'en parler. A-t-il le droit ?
Merci pour votre réponse.


Réponse de Mélanie le 30/05/2024 Team Officine

Bonjour,

Concernant la journée de solidarité, soit elle est travaillée ( 7 h pour un temps plein ou au prorata selon le nombre d'heure du contrat de travail ) soit le salarié pose une journée de congés payés ou soit elle est fractionnée en heures et minutes réparties sur l'année.
Si vous avez effectué les heures et qu'un jour de congé vous a été comptabilisé, il s'agit d'un doublon et nous vous conseillons de faire le point avec le comptable de l'entreprise.
Pour l'employeur, il est recommandé de faire apparaître la journée de solidarité sur le bulletin de salaire.
Nous espérons avoir pu vous aider et nous vous souhaitons une bonne journée.


Valérie le 29/05/2024

Si le titulaire décide sur la période d'été par exemple, de fermer la pharmacie plus tôt que les horaires prévues habituelles, est-ce que les salariés sont redevables des heures non effectuées ?


Réponse de Mélanie le 30/05/2024 Team Officine

Bonjour,

Selon nos informations, si vos horaires sont inscrits à votre contrat de travail, dans ce cas, votre accord est nécessaire.
Si ce n'est pas le cas et que la modification n'entraine pas de bouleversement important pour le salarié, le titulaire peut vous l'imposer car cela constitue un simple changement des conditions de travail.
Dans ce cas, les heures déplacées sont redevables.
Nous espérons avoir pu vous aider dans votre demande.


Berthe le 22/05/2024

Bonjour,
le 30 mai un mouvement de grève est prévu pour les pharmacies.
Rideaux fermés. Qu'en est-il du sort des salariés qui n'iront pas bosser ce jour-là?? Heures à rattraper? RTT? Congés?
merci encore pour votre réponse...


Réponse de Mélanie le 22/05/2024 Team Officine

Bonjour,
Voici les informations transmises par l'USPO sur ce sujet :

Quelles incidences pour les salariés ?
Puis-je faire travailler mes salariés alors que l’officine est fermée pour cause de grève ?

Il est possible de faire travailler les salariés rideau fermé sur des missions d’inventaire par exemple.

En cas de fermeture de la pharmacie pour cause de grève, dois-je rémunérer mes salariés ?

L’employeur a pour obligation de fournir un travail et de payer sa rémunération au salarié qui se tient à sa disposition. Le salarié se tenant à la disposition de son employeur gréviste, il appartient à ce dernier de rémunérer son salarié malgré la fermeture de l’officine. Les heures de travail non effectuées ne doivent pas faire l’objet d’un rattrapage par la suite.

Puis-je obliger mon salarié à prendre un congé payé ou RTT le jour de fermeture de la pharmacie ?

Non, il n’est pas possible de contrainte le salarié à utiliser un congé pour compenser la fermeture de l’officine. En revanche, si le salarié demande à être en congé ce jour-là, celui-ci peut lui être autorisé.

Peut-on imposer au salarié de faire grève ?

L’employeur ne peut pas imposer à son salarié de faire grève. Cela n’empêche pas le salarié de rejoindre le mouvement de sa propre initiative.

J'espère que ces informations pourront vous aider.


Berthe le 28/03/2024

Bonjour, toute l'équipe est convoquée pour une réunion de travail de 12h30 à 14h30 . Il s'agit de notre pause de midi où l'officine est d'ailleurs fermée. Comment est considéré ce temps où notre pause n'est pas respectée? Heures sup? (Heures complémentaires pour le salariés en temps partiel? )
Merci d'éclaircir ma lanterne! ;) encore une fois...
Belle journée


Réponse de Mélanie le 28/03/2024 Team Officine

Bonjour,
Effectivement, les heures de réunion durant le temps de travail sont rémunérées normalement et les heures de réunion hors du temps de travail sont rémunérées en heures supplémentaires ou complémentaires.
Nous vous souhaitons une bonne journée.


Julie le 27/03/2024

Bonjour, mon employeur vient de me passer au coefficient 330, il est spécifié en statut sur mon bulletin de salaire non cadre, est ce une erreur ou peut on refuser le statut assimilé cadre tout en étant au coefficient 330.
Merci de votre réponse


Réponse de Mélanie le 27/03/2024 Team Officine

Bonjour,
Team Officine a rédigé un article sur ce sujet https://www.team-officine.fr/preparateur-en-pharmacie-statut-assimile-cadre
Le statut assimilé cadre permet de bénéficier uniquement du régime de prévoyance des cadres et apporte des avantages pour la retraite. C'est la raison pour laquelle il n'est pas inscrit " cadre"
Ce statut ne s'obtient pas de manière automatique et peut être refusé.
Vous pouvez si vous le souhaitez avoir un coefficent 320 et une rémunération brut horaire correspondante à celle du coefficient 330.
Nous espérons avoir pu vous éclairer et nous vous souhaitons une bonne fin de journée.


Berthe le 07/03/2024

Bonjour, je viens de perdre ma grand-mère... Préparatrice en poste depuis le 10/01/23 ai-je le droit de m'absenter? Pour combien de temps? 1/2 journée, 1j? Merci pour votre réponse.


Réponse de Mélanie le 07/03/2024 Team Officine

Bonjour,
La convention collective de la pharmacie d'officine prévoit 1 journée de congés payés pour une ancienneté de 0 à 3 mois et 2 journées de congés payés pour une ancienneté de plus de 3 mois.
Nous vous souhaitons une bonne journée.


Réponse de Mélanie le 07/03/2024 Team Officine

Bonjour,
La convention collective de la pharmacie d'officine prévoit 1 journée payées pour une ancienneté de 0 à 3 mois et 2 journées payées pour une ancienneté de plus de 3 mois.
Nous vous souhaitons une bonne journée.


Berthe le 03/02/2024

Bonjour, à temps partiel, j’ai cru comprendre que je suis obligée d’effectuer au besoin des heures complémentaires. Mais ces heures doivent-elles être rémunérées ou récupérées en temps de repos? Est-ce le titulaire qui décide? Paye/repos et décide du jour de repos?? Par avance merci pour cette longue question.


Réponse de Mélanie le 05/02/2024 Team Officine

Bonjour,
Vous trouverez toutes vos réponses dans notre article sur le temps partiel : https://www.team-officine.fr/temps-partiel-pharmacie

Nous vous souhaitons une bonne journée.


Berthe le 27/01/2024

Bonjour, étant à temps partiel, 27h par semaine devrais-je 7h pour la journée de solidarité (pentecôte) ou est-ce calculé en fonction de mon contrat? Par avance merci


Réponse de Mélanie le 29/01/2024 Team Officine

Bonjour,
La journée de solidarité est calculée sur la base de 7 heures de travail ne donnent pas lieu à rémunération pour les salarié à temps complet mensualisés. Cette durée est réduite proportionnellement au temps de travail prévue par le contrat pour les salariés à temps partiel.
Nous vous souhaitons une bonne journée.


Arnaud le 15/01/2024

Bonjour, est-il possible de travailler en tant qu’étudiant en pharmacie avec une sixième année validée et en étant inscrit en thèse ? Il n’est pas question ici de remplacement ou autre.

Cordialement


Réponse de Mélanie le 15/01/2024 Team Officine

Bonjour,
Oui il est possible de travailler en pharmacie en tant qu'étudiant en pharmacie sans occuper un poste de remplacement.
Par contre, sans ce certificat, vous ne pourrez pas remplacer le pharmacien titulaire ni un pharmacien adjoint.Vous aurez donc un statut d'étudiant en pharmacie.
Nous espérons avoir pu vous aider dans votre demande.



Seul votre prénom sera affiché sur le commentaire

Conformément au RGPD, vous pouvez choisir les cookies utilisés sur le présent site-internet.